Share

Salehe BEMBURY quitte Versace

Salehe BEMBURY quitte Versace

Salehe BEMBURY quitte Versace

Le lauréat du prestigieux titre « créateur de chaussures de l’année » Salehe Bembury annonce son départ de la maison Versace. Depuis 2017, le designer new yorkais était vice-président sneakers et footwear de l’iconique marque italienne de luxe. Pour 2021, il souhaite prendre son envol et lancer son propre label, qui sera très certainement axé sur des conceptions élégantes, innovantes et fonctionnelles.

Les collaborations de Salehe Bembury avec l’équipementier de Boston NEW BALANCE et avec le label chinois ANTA ont marqué 2020 (articles dispos sur ce site). En plus d’être des sneakers bien élaborées, elles affichent des prix tout à fait abordables, ce qui est un beau geste venant d’un designer de grande renommée. On peut légitimement penser qu’en 2021, Salehe Bembury nous présentera des créations fortes, au design accrocheur, imprégnées d’histoire et de modernité.

Né et élevé dans le quartier Tribeca à Manhattan et diplômé en design industriel à l’Université de Syracuse, Salehe BEMBURY, a débuté dans l’industrie de la chaussure en concevant des modèles pour hommes et femmes chez Payless, une enseigne américaine proposant des chaussures à prix réduit. Il déclare à ce sujet « Rétrospectivement, c’était très instructif car Payless rend tous types de chaussures imaginables à un prix peu élevé. » Salehe a aussi travaillé chez Cole Haan, c’est d’ailleurs son directeur qui l’a présenté au fameux rappeur-designer Kanye West. Ce dernier a tout de suite été séduit par les créations de Salehe et l’a embauché pour sa marque YEEZY. Salehe est y resté de fin 2015 à mi 2016. La suite, on la connaît : vice président sneakers et footwear dans la maison de luxe Versace, de 2017 à fin 2020. Durant ses 3 années, Salehe Bembury a apporté un nouveau souffle aux offres de chaussures de la marque italienne. Il a su allier luxe et street, dans une élégance pure. Ces créations les plus marquantes sont la populaire « Chain Reaction », la « Trigreca » qui modernise l’héritage Versace, et la retro « SQUALO » rendant hommage à Apple. Reconnaissant de la place que lui a offert Donatella Versace, Salehe a déclaré à son sujet :« Donatella m’a offert une opportunité qui a changé ma vie et elle m’a offert une plateforme. Souvent, des personnes qui me ressemblent ne sont pas placées dans la même situation que moi, n’accèdent pas à ce genre de poste et j’espère que mon rôle sera utilisé comme un vecteur de progrès. » Pointant du doigt la discrimination raciale dans l’accession à l’emploi et dans la vie quotidienne en général, Salehe Bembury a déjà démontré son engagement dans la défense et l’égalité des libertés et des droits de tous, à travers des posts Instagram et des actions pacifiques de soutien, notamment en parcourant de nombreux kilomètres à vélo.

Salehe Bembury ouvre une nouvelle page en quittant Versace et lançant sa propre marque. Cet amoureux de la nature et des grands espaces, pratique la randonnée quasi quotidiennement. Il aime gravir la montagne, marcher au dessus des nuages et laisser en bas le stress généré par notre société. Salehe Bembury médite, observe, écoute et réfléchit sur de nouveaux designs. Il se dit« passionné par la recherche de solutions innovantes aux problèmes de conception du monde réel » et estime que la fonctionnalité des vêtements et des chaussures ne doit pas être un luxe mais un droit. Sa future marque paraît donc prometteuse, peut-être proche du développement durable et espérons-le, accessible à tous… Vivement 2021 !

Partager le post :

Laisser un commentaire

Votre email est en sécurité avec nous.

5 × quatre =

Selecta Bisso

GRATUIT
VOIR