Flowers For Society

Une nouvelle marque de chaussures fait son apparition : FLOWERS FOR SOCIETY (FFS). Basé en Allemagne, ce label innovant vise à combiner le monde de la sneaker et des NFT. Une approche moderne alliant passion, démarche sociale et éducative avec durabilité.

Comme les NFT (Non-fungible token ou jetons non-fongibles en français) sont une source nouvelle, on vous explique un petit peu de quoi il s’agit.

Pour faire un parallèle parlant, les NFT sont comme les objets virtuels que l’on peut acheter dans les jeux vidéos. Alors que le développeur du jeu peut multiplier un même item identique à l’infini et en faire profiter tous les demandeurs, les NFT disposent d’un identifiant unique qui les différencient les uns des autres (tout comme les sneakers limitées numérotées). Ils sont donc non-fongibles puisqu’il disposent d’une identité propre, et comme une œuvre d’art ou des chaussures hyper rares, ces jetons s’échangent en fonction de l’offre et la demande.

Till Jagla, le fondateur de FFS, est connu pour son travail remarque chez Adidas pendant plus de 10 ans, notamment en matière de collaborations et projets exclusifs. Il explique sa démarche pour le lancement de sa marque de sneakers : « Aujourd’hui, il est devenu presque impossible d’obtenir les versions ou les sneakers que vous voulez vraiment. En tant qu’équipe, nous avons observé de près les marchés de la crypto et des baskets, et nous sommes toujours revenus à la conclusion : nous devons combiner les deux marchés en ayant une marque de baskets physiques basée sur la technologie ».

L’idée de FLOWERS FOR SOCIETY est simple : l’acheteur de la première silhouette de la marque, la Seed.ONE, reçoit un NFT personnalisé (un certificat d’authenticité et d’adhésion, designé par le duo de Berlin @loopinglovers) qui donnera accès aux futures releases. Ainsi seuls ceux qui possèdent ce fameux jeton pourront acheter les collabs à venir et les éditions limitées. Un remaniement du sneaker game donc, présentant FFS comme un espace sûr pour les sneakerheads passionnés et collectionneurs.

Till Jagla poursuit : « Nous espérons que les gens ressentent à nouveau le plaisir de leur passion et nous espérons que notre metaverse sera basée sur des valeurs, des histoires et des produits qui font vraiment la différence. »

Nommée Seed.ONE, la 1ère silhouette de FLOWERS FOR SOCIETY arbore un design futuriste. Elle présente une combinaison de mesh gris clair et autres matériaux textile assortis sur la tige. Une fine languette fendue accentue le côté pratique et le confort. On découvre le branding élégamment apposé sur la superposition latérale et l’insole. L’ensemble repose sur une semelle intermédiaire technique, possiblement imprimée 3D, comportant un motif à trous et une gumsole.

Au fur et à mesure des sorties, l’offre des NFT restera la même, ce qui signifie que leur valeur n’augmentera que s’ils sont vendus à une personne extérieure à la communauté FFS. En plus de remodeler, élever les normes et nous proposer des sneakers qualitatives de haute performance, la marque de Till Jagla souhaite redonner à ceux qui fabriquent des sneakers depuis plusieurs décennies. Elle vise à aider sur le plan social et éducatif les personnes dans le besoin, avec notamment la construction d’un centre éducatif au Vietman.

Dans une démarche durable, la marque espère produire uniquement le nombre de sneakers demandées à la suite du premier pre-order qui a lieu aujourd’hui, le 6 novembre 2021 sur le site ffs.onvrtkl. com. La Seed.ONE est disponible en taille homme et femme pour 200€ et sera livrée dans 4-6 mois. Foncez ! et comme le dit Till Jagla : « Maintenant, il est temps de fleurir ».

Article rédigé par :

Offres partenaires

Partager :

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

À DÉCOUVRIR