Collection KENZO « REAL-TO-WEAR » by NIGO

NIGO, le fondateur de la marque streetwear BAPE, est devenu le nouveau directeur artistique de KENZO. Il a présenté sa première collection pour la maison de mode le dimanche 23 janvier 2022, lors du dernier jour de la Fashion Week de Paris .

C’est sous les yeux de ses amis Kanye West, Pharrell Williams et Pusha T, pour ne citer qu’eux, que NIGO a dévoilé ses premières pièces imaginées et fabriquées pour KENZO. Il succède au styliste portugais Felipe Olivera Baptista qui a été remercié après avoir proposé des pièces qui n’ont pas connu le succès espéré.

Nigo a toujours apprécié la marque KENZO et les designs de son créateur Mr. Takada. Il a une connaissance très poussée du vestiaire emblématique de la maison mais aussi de pièces d’archive peu populaires. Il a pu tiré son inspiration de ces différents vêtements pour sa 1èrecollection pour KENZO.

Dans la note d’intention du défilé, la maison de mode a déclaré : « Nigo et Kenzo Takada partagent le même langage culturel de synthèse entre les traditions vestimentaires japonaises et occidentales et surtout la même attitude envers la mode : tout ce que vous voyez sur un podium doit se porter dans la vraie vie ».

Sidney Toledano, le PDG de LVMH Fashion Group qui a choisi Nigo pour diriger la maison, s’est également exprimé : « J’ai été tellement impressionné par la connaissance qu’il avait de Kenzo Takada. Il a des archives que même nous n’avons pas ».

Cette collection « non genrée » se veut tout à fait portable et le pari est réussi. On retrouve l’iconique imprimé coquelicot de KENZO décliné sur plusieurs pièces.

Combinant finesse japonaise et influences américaines et britanniques, la collection se compose notamment d’ensembles en jean fleuris, de costumes Prince de Galles, de vestes d’aviateurs, bombers, ponchos à carreaux, de pulls flashy, de salopettes et chemises à rayures, de jupes et robes ornées de gros coquelicots rouges et de gilets en soie. Des accessoires nous sont aussi présentés, tels que des cravates, sacs, foulards, bonnets, mais aussi des bérets parisiens retravaillés et ornés de pins.

NIGO a intelligemment joué sur tous les thèmes classiques de la maison KENZO pour concevoir cette première collection mixte KENZO « REAL-TO-WEAR ». Il a su donner un nouveau souffle à la maison de mode en mélangeant sensibilité artistique japonaise, style élégant parisien et influences modernes décontractées.

Article rédigé par :

Offres partenaires

Partager :

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

À DÉCOUVRIR