Share

CELEBRATION DES 40 ANS DE COURIR

CELEBRATION DES 40 ANS DE COURIR

CELEBRATION DES 40 ANS DE COURIR

Fondée en 1980, l’enseigne de sneakers numéro 1 en France COURIR fête ses 40 ans durant ce mois d’octobre 2020. Afin de célébrer cet évènement, le leader français nous propose un flashback de ces 4 dernières décennies de culture sneaker et de mode. COURIR a fait équipe avec 4 de ses grandes marques partenaires afin de nous offrir une paire collaborative exclusive par semaine durant ce mois d’octobre, plus précisément chaque jeudi.

Les années 80, 90, 2000 et 2010 sont chacune mises à l’honneur par une sneaker marquante de sa décennie et dont le design est influencé par une thématique forte et intemporelle : les jeux-vidéos, le cinéma, la musique ou la mode.

 

  • La marque Puma ouvre le bal en nous présentant une Ralph Sampson low inspirée des années 80 et du jeu vidéo culte Pac-Man.

Le jeu vidéo japonais fête aussi ces 40 ans cette année. C’est donc tout naturellement que Courir et Puma se sont associés à BANDAI NAMCO Entertainment pour concevoir une sneaker représentant parfaitement l’ambiance pop des années 80. Ce projet a aussi été élaboré avec l’aide de Sébastien Abdelhamid, une personnalité influente dans le monde du journalisme et du gaming. La chaussure s’habille d’une base noire avec des coutures bleues apparentes faisant référence au labyrinthe du jeu. Des accents jaune vif comme le nom de la silhouette signée sur le côté de la chaussure, le logo Puma sur le talon et le « Game Over » en typographie jeux d’arcades sur le contrefort de talon, ajoutent du cachet à la paire. Tout comme le jeu Pac-Man, la paire se veut ludique. On retrouve de nombreux velcros interchangeables et de différentes couleurs, tels que les bandes latérales Puma, les brandings de languette personnalisés pour les 40 ans de COURIR et Pac-Man, ainsi que les 4 célèbres fantômes ennemis : Blinky, Pinky, Inky et Clyde. L’insole jaune, les œillets de lacets supérieurs colorés et la midsole noire complètent le design. L’ensemble repose sur une outsole noire avec des parties circulaires de couleur rouge, bleue et orange, et un badge rose sous le milieu du pied.

 

  • Reebok rend hommage aux années 90 à travers le cinéma et le film emblématique de Mathieu Kassovitz, La Haine.

Ce film français fête ses 25 ans cette année et collabore pour la première fois avec une marque. L’association avec Reebok est évidente pour rendre hommage à ce chef-d’œuvre cinématographique, étant donné que les 3 jeunes protagonistes principaux du film sont exclusivement chaussés de paires de cette marque. Le réalisateur Mathieu Kassovitz a participé à la conception de cette collaboration. On découvre 5 paires iconiques revisitées dans l’esprit La Haine : la Classic Leather déclinée en 2 coloris noir et blanc, une Club C Triple White, une Club C Revenge blanche et noire et une NL Paris. Cette dernière n’a jamais été commercialisée auparavant et a été entièrement redesignée pour l’occasion à partir d’images du film. Sur chaque paire, on retrouve des détails rendant hommage au fameux film français, comme le logo Reebok remplacé par « La Haine », le légendaire « Jusqu’ici tout va bien » orant l’arrière du pied et l’outsole translucide comportant l’inscription « La Haine ».

Pour compléter l’hommage, une ligne de vêtements à aussi été créée. Elle se compose de 3 hoodies, 5 t-shirts, un ensemble de survêtement, d’un coupe-vent, d’une casquette et deux paires de chaussettes. A l’instar des sneakers, ces articles sont noirs ou blancs et comportent des inscriptions « La Haine ».

 

  • Le géant allemand adidas et le label de musique électro Ed Banger Records viennent célébrer le nouveau millénaire et le tournant des années 2000 à travers une Superstar revisitée.

Le label créé par Pedro Winter représente la fameuse « French Touch 2.0 » tant appréciée dans le monde musical. Pour fêter les 40 ans de COURIR, Pedro Winter a choisi l’iconique Superstar en souvenir de l’une des premières collaborations avec un groupe de musique, Run DMC. Le fondateur de Ed Banger Records a souhaité faire intervenir Michaël Dupouy de l’agence MJC pour réimaginer cette chaussure. La Superstar apparaît entièrement blanche. L’iconique coque en caoutchouc sur la toe box est légèrement retravaillée afin de ressembler à un clavier de piano. D’apparence simple et minimaliste, le upper en cuir blanc premium de cette chaussure se pare en fait de détails précis et soignés. Grâce à une technique d’embossage, la surface lisse laisse place à un all-over de logos des artistes du label : Breakbot, le regretté Dj Mehdi, Mr Oizo, Justice, pour ne citer qu’eux, apparaissent subtilement sur toute l’empeigne. Contrairement aux itérations classiques, les emblématiques 3 bandes adidas latérales et le haut du talon sont ici transparents. Pour compléter le design, l’insole blanche se pare d’un print gris foncé joignant les logos Ed Banger et adidas, et les lacets se présentent dans un dégradé de couleur allant du blanc au gris foncé (un jeu totalement blanc sera aussi livré avec la paire). L’ensemble repose sur une midsole blanche et une outsole translucide sous laquelle un motif gris foncé de logo Ed Banger est visible.

  • La marque de mode activiste Andrea Crews introduit les années 2010 avec une Nike Blazer Mid 77 unique.

La fondatrice de Andrea Crews, Maroussia Rebecq est une pionnière de l’upcycling, la méthode de recyclage « par le haut » qui vise à transformer en produits de qualité des matériaux destinés à être jeter. A travers ce projet, Maroussia Rebecq souhaite faire passer un message fort, la jeunesse doit se fédérer autour des grandes valeurs contemporaines telles que le respect de l’environnement tout en se projetant positivement dans le futur. Cette chaussure se pare d’un design singulier et multicolore. Ce motif coloré et désorganisé fait à la fois référence à la pollution et à la fête, comme pour marquer un contraste saisissant entre les envies présentes des jeunes et ses combats futurs. Pour élaborer ce design, Maroussia Rebecq s’est servie d’une technique artisanale utilisée principalement dans la discipline du tuning : l’hydro-dipping. Chaque chaussure est trempée dans un liquide particulier et en ressort avec un motif unique, spécialement développé pour ce projet. Cette sneaker habillée d’une base de couleur marron, se retrouve donc ornée de motifs et de couleurs vives différentes (rose, violet, jaune, verte). Le Swoosh latéral totalement noir apporte une touche de contraste au design. La marque « Andrea Crews » apparaît en blanc de façon aléatoire sur diverses parties de la chaussure. Une étiquette de languette classique Nike et des lacets blancs complètent le look. L’ensemble repose sur une outsole blanche.

La célébration des 40 ans de COURIR débutera le 8 octobre avec la sortie de la Puma Ralph Sampson low 80’s Pac-Man.

Le 15 octobre, les 5 modèles Reebok 90’s La Haine seront disponibles, ainsi que la collection textile.

Le 22 octobre, ce sera au tour de la adidas Superstar 2000’s Ed Banger d’arriver sur le marché.

Le 29 octobre, La Nike Blazer Mid 77 2010’s Andrea Crews clôturera cet évenement.

Ces sneakers seront accessibles dans tous les magasins COURIR et sur courir.com. Seule exception, la Nike Blazer Mid revisitée par Andrea Crews sortira en quantité très limitée au shop COURIR du forum des Halles à Paris et sur courir.com

Petit bonus, chaque paire sera livrée dans une special box reprenant le thème qui a influencé le design de la collaboration.

Partager le post :

Laisser un commentaire

Votre email est en sécurité avec nous.

5 × 1 =

Selecta Bisso

GRATUIT
VOIR